étude-de-marché-quantitative

 Pour atteindre votre cible, vos données doivent être pertinentes 

Pour une entreprise, que ce soit en B2C ou B2B, il est essentiel de disposer d’une base de données bien organisée avec de bonnes informations. Elles feront gagner un temps indéniable à vos employés car ils pourront contacter directement les bonnes cibles. Des informations erronées auront un impact négatif sur les actions marketing mises en place : mauvaises cibles, perte d’argent, aucune retombée, etc.

Comment remédier à ce problème ? Il est essentiel de mettre en pratique 5 conseils qui vous permettront de bénéficier de données de qualité.

  1. Validez toutes les informations existantes au moins une fois par an

Il est très important de mettre à jour les informations au moins une fois par an, en se concentrant principalement sur 1 noyau dur des 100 entreprises les plus importantes et qui ont le plus de potentiel pour l’entreprise, afin de s’assurer de la validité de celles-ci. Les gestionnaires doivent définir des étapes à réaliser pour identifier les données erronées, comme par exemple faire des appels auprès des entreprises ciblées pour valider que nous avons les bons contacts et que leurs coordonnées sont exactes. Une base de données bien organisée et structurée facilitera les tris, ce qui permettra de mieux cibler. La qualité de la collecte et de l’entrée de données s’avèrent donc primordial.

  1. Vérifiez les données à leur entrée dans la base de données

Les informations sont colligées par éventuellement différentes personnes au sein de votre organisme, que ce soit les personnes chargé(e)s du marketing, les vendeurs ou bien les agents du service à la clientèle. Ces données sont utilisées lors des envois d’offres de fidélité, lors du processus de vente et des suivis.  À chaque contact client, demandez à vos intervenants de valider les informations, lors des appels entrants ou sortants. Ainsi, vous générerez plus de ventes, induites par vos actions marketing.

  1. Enlevez les doublons

Il est nécessaire d’éviter les doublons car cela peut engendrer des erreurs. Il faut donc toujours vérifier, par au moins 3 recherches différentes, que le contact n’existe pas déjà dans la base de données. Si des doublons sont identifiés, il faut transmettre toutes les informations d’une fiche à l’autre pour n’obtenir qu’un seul dossier complet. Tout organisme devrait avoir un feuillet informatif sur les termes à utiliser dans la base de données. Par exemple, le mot Association, définir si vos employés doivent l’écrire « Association », « Ass » ou bien encore « Assoc ». Cela permettra d’éviter les doublons. Faites également attention aux noms de vos clients, évitez les abréviations le plus possible.

  1. Instaurez un système de classification

Pour mieux cibler vos actions, il est nécessaire de définir un top 20 des entreprises qui ont le plus de potentiel et le plus haut niveau de commandes. Par exemple, mettez un A quand le potentiel est très élevé et 5 étoiles pour vos clients qui font le plus de ventes. Cela vous permettra de vous rendre compte de qui sont vos clients les plus importants et ce que représente leurs ventes dans votre chiffre d’affaires.

  1. Revoir le procédé de gestion des données chaque année

La gestion des données et les exigences de l’information évoluent constamment au sein d’une organisation. Il faut donc s’assurer que les données recueillies correspondent toujours à leurs objectifs de départ.

Les données sont donc vitales pour toutes les entreprises, c’est pourquoi il est important d’automatiser ces conseils. L’intelligence de marché est essentielle car elle vous permettra de mettre en place une stratégie d’affaires efficace. Visez la pertinence dans vos actions commerciales et vous générerez plus de ventes !

Laisser un commentaire

*
*

Required fields are marked *